UA-199771119-1
 
Rechercher

Les crises de boulimie, comment les combattre?

Dernière mise à jour : 13 sept.


Rien à voir avec une grosse fringale, la boulimie est un trouble autrement plus profond. La personne boulimique ne trouve pas de plaisir à manger. Lors d'une crise boulimique, une seule chose compte pour cette personne : ingurgiter la plus grande quantité de nourriture possible.

La boulimie représente avec l’anorexie un trouble de comportement alimentaire. Si les deux maladies sont opposées, en apparence, elles se recoupent souvent (importance de la représentation de son apparence physique) et les solutions s'appuient sensiblement sur les mêmes traitements basés sur la psychothérapie et l'éducation diététique.


Qu'est-ce que l'hyperphagie boulimique?


L'hyperphagie boulimique est un trouble alimentaire qui se caractérise par des crises de boulimie suivies d'une période d'alimentation excessive. Les personnes atteintes de ce trouble ont souvent un rapport malsain avec la nourriture et leur corps à toute heure du jour. Elles sont souvent en surpoids.


Quelle est la définition de la boulimie?


La boulimie est un trouble alimentaire caractérisé par des crises de compulsions alimentaires suivies de comportements d'éviction (vomissements, laxatifs, etc.).

Les personnes atteintes de boulimie peuvent avoir des sentiments intenses de honte, de culpabilité et d'inutilité.


Des évènements de la vie (traumatisme sexuel, stress psychique, maltraitance, rupture amoureuse, perte d'un être cher, alcoolodépendance...), la mise en place d'un régime amaigrissant restrictif, la recherche incessante de minceur, ou la survenue de vomissements au cours d'une maladie peuvent déclencher un trouble du comportement alimentaire et influer sur sa chronicité du sujet.


Quels sont les symptômes de la boulimie?


Les symptômes de la boulimie peuvent être physiques, émotionnels et comportementaux.

Les symptômes physiques de la boulimie peuvent inclure:

  • une prise de poids rapide ou fluctuante,

  • des sauts d'humeur fréquents,

  • de l'insomnie,

  • de l'anxiété,

  • de la fatigue

  • et des maux de gorge fréquents.

Les symptômes émotionnels de la boulimie peuvent inclure:

  • une faible estime de soi,

  • un sentiment d'être hors de contrôle,

  • de la honte,

  • de la culpabilité

  • et de la dépression.

Les symptômes comportementaux de la boulimie peuvent inclure:

  • des comportements obsessionnels tels que le grignotage,

  • la restriction alimentaire extrême,

  • le vomissement auto-induit

  • et l'abus de laxatifs ou de diurétiques.


Quel est le lien entre l'anorexie et la boulimie?


La boulimie est un trouble alimentaire qui se caractérise par des comportements alimentaires compulsifs suivis de vomissements ou de purges.

Les personnes atteintes de boulimie ont souvent des antécédents d'anorexie. Les anorexiques boulimiques alternant des crises de frénésie alimentaire et des crises de restrictions obsessionnelles, avec vomissements, pratique intense de sport, prise de médicaments, jusqu'à mettre ses jours en danger.

Les jeunes filles sont trois à quatre fois plus susceptibles que les garçons d'être affectées par l'anorexie.

Elles expriment un mal-être et une extrême minceur, L'anorexie entraîne des troubles de la personnalité de type borderline avec des syndromes dépressifs, des comportements auto agressifs, le risque d'automutilations, des tentatives de suicide.

La boulimie est également plus fréquente chez les filles que chez les garçons, mais moins fréquente que l'anorexie.


Les conséquences de l'anorexie


Les conséquences de l’anorexie sont nombreuses et peuvent être très graves. En effet, l’anorexie peut entraîner une diminution de la masse musculaire, une perte de densité osseuse, des troubles du rythme cardiaque, de l’hypertension, des œdèmes, des troubles digestifs et de l’équilibre électrolytique.

L’anorexie a des conséquences physiques et psychologiques graves. Les personnes souffrant d’anorexie ont souvent un faible poids, mais elles peuvent aussi avoir un surplus de poids. Les personnes souffrant d’anorexie ont souvent des difficultés à s’alimenter et à maintenir un poids santé.

Les personnes souffrant d’anorexie ont souvent :

  • une faible tolérance au froid,

  • une diminution de la circulation sanguine,

  • une diminution de la production d’urine,

  • une constipation,

  • une fatigue,

  • des difficultés respiratoires,

  • une diminution de la masse musculaire,

  • des érosions dentaires,

  • une fragilité des os,

  • une insuffisance rénale fonctionnelle

  • une hypertrophie des glandes salivaires

  • des irrégularités menstruelles, des troubles de la fonction ovarienne

  • une infertilité,

  • des troubles du sommeil,

  • de l’anxiété,

  • de la dépression,

  • et des pensées suicidaires.


Qu'est ce que la boulimie nerveuse?

La boulimie nerveuse est un trouble du comportement alimentaire caractérisé par des crises de boulimie suivies d'un comportement d'élimination. Les personnes atteintes de boulimie ont une relation malsaine avec la nourriture et ont souvent un sentiment d'insatisfaction constant. La boulimie est un trouble grave et peut avoir des effets néfastes sur la santé physique et mentale.


Y-a-t-il des facteurs génétiques liés à la boulimie?


La boulimie est un trouble du comportement alimentaire qui se caractérise par des crises de boulimie suivies de comportements restrictifs ou purgatifs. Les causes de la boulimie sont multiples et complexe, mais il semblerait qu'il y ait une composante génétique.


L'obsession de la nourriture comme une "drogue"


La boulimie est un trouble de conduite alimentaire qu’on apparente souvent à une attitude addictive. Les personnes boulimiques ont le même comportement avec la nourriture que certaines avec une drogue. Ce trouble touche surtout les femmes, les adolescentes, mais les hommes aussi sont concernés. C’est une maladie de la "honte" qui se vit dans la clandestinité. Les personnes boulimiques n’ont pas forcément un problème de balance, la plupart gardent même un poids normal. C’est pourquoi les troubles peuvent être difficiles à détecter, d’autant que ces personnes ne parlent pas facilement de leur problème. En France, on estime tout de même à environ 2 % le nombre de femmes souffrant de boulimie dont 4 à 8 % au sein de la population étudiante. On compte un homme pour dix femmes.


Quelles sont les causes de la boulimie?


On ne connaît pas précisément les causes de la boulimie. Toutefois, certains facteurs semblent jouer un rôle dans son développement, comme les troubles de l’image corporelle, les troubles alimentaires dans la famille, les expériences traumatisantes ou le stress.


Pourquoi les crises de boulimie arrivent elles plus le soir?


Les crises de boulimie arrivent généralement plus le soir car c'est à ce moment de la journée que les personnes sont moins occupées et auraient donc plus de temps pour penser à la nourriture. De plus, la faim peut être plus intense le soir car on a généralement moins mangé pendant la journée. Il a également été dit, que la nuit tombée crée plus d'anxiété et le désir de se réfugier dans la nourriture.

En réalité, les études ont montré que ce serait pour des raisons de déficit hormonal que la faim augmente tandis que la satiété diminue.


Comment savoir si je suis boulimique?


La boulimie est un trouble du comportement alimentaire qui se caractérise par des crises de boulimie suivies de compensations (vomissements, prise de laxatifs, jeûne, exercice excessif).

Avez-vous:

  • l'envie compulsive de manger n'importe quoi à toute vitesse

  • en dehors des repas ou en cachette, des moments de boulimie d'aliments crus, hyper gras, hyper caloriques, en grands désordres, et en consommation très rapide

  • la sensation que vous n'avez plus le contrôle de votre faim lors de certaines crises

  • la répétition d'épisodes de frénésies alimentaires au cours du dernier mois

Vous avez sans doute un trouble du comportement alimentaire, et il est important de poser un diagnostic sur le développement de votre boulimie demander l’aide d’un professionnel de la santé.


Des crises de boulimie frénétiques


La boulimie évolue souvent par crises. L’individu se sent subitement pris d’une envie irrépressible de manger, indépendante de la faim. On parle de "crises compulsives". Dans ces circonstances la quantité de nourriture ingérée peut être importante et sur un temps assez court. La personne avale à tout va, sans vraiment prêter attention à ce qu’elle mange. A la fin de la crise, la honte est le sentiment dominant. Honte d’avoir craqué, honte de manger et peur de grossir. Pour apaiser ce sentiment de culpabilité, cette personne va chercher à éliminer cette trop grande quantité de nourriture. Elle peut alors se faire vomir, utiliser des laxatifs ou des diurétiques et s’imposer des périodes de jeûne extrêmement restrictives, un peu comme dans l'anorexie. Ces deux maladies ont d’ailleurs des aspects communs (les personnes anorexiques peuvent aussi avoir des crises boulimiques), certains spécialistes voient là les deux versants d’une même pathologie.

La conduite boulimique peut entraîner, avec le temps, des problèmes médicaux sérieux. L’abus de laxatifs et de diurétiques peut être nocif pour les reins, les vomissements provoquent la remontée dans l'œsophage et la cavité buccale des sucs gastriques. Ainsi, il peut se produire une inflammation des gencives, une altération des dents... Dans certains cas plus graves, peuvent se produire des lésions de l'oesophage voire de l'estomac.


Combler en mangeant


L’origine de la boulimie n’est pas encore clairement identifiée. Les spécialistes parlent de causes multifactorielles. Elle est souvent associée à un comportement dépressif ou à un manque affectif et d’estime de soi. La cellule familiale est souvent perturbée autour de l’adolescente.


Retrouver le goût


La prise en charge de la personne atteinte de boulimie implique généralement plusieurs spécialistes. Le psychiatre ou le psychothérapeute intervient en proposant différentes formes de thérapies comme les thérapies comportementales et cognitives ou la psychanalyse. A ces prises en charge, s’ajoute une "éducation alimentaire". Avec une diététicienne, la patiente va réapprendre à manger de manière équilibrée. Rien ne sert en effet de faire un régime ou d’éliminer toute nourriture calorique. Le corps en a besoin et le fera ressentir à un moment donné. Il faut au contraire retrouver l’écoute de son corps, manger doit correspondre à un besoin, la faim, c’est cette notion que ces patients ne possèdent plus.

Quand les symptômes dépressifs sont très marqués et nuisent au déroulement de la thérapie, le médecin peut prescrire des anti-dépresseurs mais ils ne dispensent pas du soutien psychologique.

En général, la prise en charge de la boulimie peut être longue, mais donne donne souvent de bons résultats, même si des rechutes sont possibles.


Quel est le traitement de la boulimie?


Le traitement de la boulimie et de l'hyperphagie boulimique est multidisciplinaire et doit être adapté à chaque patient. Il repose principalement sur la thérapie comportementale cognitive (TCC), la thérapie interpersonnelle (TIP) et, dans certains cas, la médication.


L'âge des patients atteint de boulimie


Les patients atteints de boulimie sont généralement âgés de 14 à 25 ans. Cependant, cette maladie peut toucher des personnes de tout âge et de tout sexe.


Nos conseils: comment soigner la boulimie?


> La prise en charge de ce problème peut s'effectuer chez un psychiatre connaissant bien la nutrition, ou chez un nutritionniste avec une bonne expérience des troubles de comportements alimentaires.

> La prise en charge s'effectue par étapes, en effectuant sur vous un travail parfois difficile, voire douloureux. Ainsi, une des premières étapes est de sortir de la honte, puis du déni... et enfin de se détacher des "fausses croyances" que vous vous faites sur votre corps et sur l'alimentation.

Les thérapies de groupe fonctionnent souvent mieux que les soins individualisés.






Posts récents

Voir tout

C'est quoi la bonne humeur ? La bonne humeur est un état d'esprit généralement joyeux et positif. Les personnes qui sont de bonne humeur sont généralement plus optimistes, plus confiantes et moins sus

Comment l'eczéma est-il lié au stress? L'eczéma ou dermatite atopique est une maladie inflammatoire de la peau qui peut être déclenchée ou aggravée par le stress. Le stress peut altérer le fonctionnem

REVE DE FEU: pourquoi? Je fais souvent un rêve étrange et pénétrant, comme dit le poète...et j'aimerais tant le comprendre... Quelle est la signification d'un rêve de feu? Le feu est un symbole très p