UA-199771119-1
top of page
Rechercher

Qu'est ce qu'un bipolaire, menteur, manipulateur ou pervers narcissique?

Dernière mise à jour : 13 avr.







La définition des bipolaires, menteurs, manipulateurs ou pervers narcissiques

Le trouble bipolaire est une maladie mentale caractérisée par des changements d’humeur extrêmes, qui peuvent aller de la dépression profonde à la manie avec des périodes de stabilité intermédiaires. Les personnes atteintes de trouble bipolaire peuvent avoir des difficultés à gérer leurs émotions, à maintenir des relations stables et à fonctionner de manière normale au quotidien.

Les pervers narcissiques représenteraient 3 % de la population mondiale. Selon des études, ces prédateurs moraux font au moins 3 victimes sévères au cours de leur vie. Pour mieux vous en protéger, découvrez les points importants à connaître sur cette personnalité toxique.

Un pervers narcissique, appelé aussi manipulateur relationnel, est un individu atteint de troubles de personnalité narcissique. En pratique, il exerce une domination psychologique sur les autres, dans le but de se valoriser. Malgré ses actes, il ne ressentira aucune culpabilité lorsqu’il blesse son entourage.

Un pervers narcissique peut être un.e conjoint.e, un.e membre de la famille, un.e collègue, un.e ami.e, un.e patron.ne, etc. Il peut s’agir de n'importe quel naturellement prédisposé à cette pathologie psychologique.

Il existe deux types de pervers narcissiques :

· Le manipulateur qui est dépassé par ses propres mécanismes. Il cause involontairement des souffrances à son entourage ;

· Le pervers sadique qui prend un véritable plaisir à faire du mal à autrui.

Un menteur peut être un bipolaire, un manipulateur ou un pervers narcissique qui cherche à arriver à ses fins. Mais on peut aussi juste être menteur pour attirer l'attention et chercher un avantage.

Les troubles de bipolarité affectent les femmes et les hommes différemment.Il y aurait 1,6 fois plus de femmes bipolaires que d'hommes.


Comment se définit un bipolaire?


Le trouble bipolaire est un trouble de l'humeur caractérisé par des épisodes de dépression et d'excitation excessive. Les personnes atteintes de trouble bipolaire souffrent souvent d'un déséquilibre des neurotransmetteurs, ce qui peut entraîner des changements dans l'humeur, l'énergie et le comportement. Les bipolaires se dévoilent en général à partir de 20 ans.

Il faut savoir que le pervers narcissique n'a rien de bipolaire, car il ne souffre pas vraiment, c'est plus un trait de caractère, contrairement à la bipolarité qui est véritablement une maladie mentale qui exige une prise en charge par des psychiatres.

Au travail, c'est très difficile à vivre car les sautes d'humeur et d'énergie et les techniques de manipulation sont antinomiques avec une ambiance de travail saine. Les collègues se retrouvent souvent devenir les proies des bipolaires.


Les moyens utilisés par les bipolaires, qui créent une relation toxique



Les bipolaires sont des séducteurs qui n'hésitent pas à utiliser toutes les armes pour exercer leur harcèlement moral sur leur conjoint, leur enfant, leurs amis, au travail.

Le sexe est aussi souvent utilisé comme moyen de manipulation chez les femmes perverses narcissiques car elles savent que c'est une arme redoutable pour exercer leur emprise à long terme. Leur vie amoureuse est faite de chantages et de manipulation.

L'objectif principal du bipolaire et son mode opératoire est durant ses phases maniaques de séduire puis de terroriser son entourage, tandis que durant ses phases dépressives de se faire plaindre et d'apitoyer l'autre.

Le bipolaire est une personne qui a un trouble mental grave caractérisé par des changements extrêmes d'humeur, d'énergie et d'activité. Ces changements peuvent être si soudains et violents qu'ils interfèrent avec la capacité de la personne à mener une vie normale.


Comment se définit un pervers narcissique ?


Le pervers narcissique est en général un beau parleur.

Il est souvent charmeur, l’autre est en quelque sorte un miroir dans lequel il aime à se voir pour s'admirer.

En général, le pervers narcissique est un être intelligent ce qui lui donne un sentiment de supériorité pour exercer sa manipulation sur des esprits plus faibles que lui. Il dispose souvent d’une certaine notoriété, il est reconnu dans un premier cercle. Et son ambition démesurée l’a parfois amené vers des postes hauts placés ou prétendument hauts placés, comme le Docteur Romand soi-disant médecin occupant d'importantes fonctions à l'OMS, alors qu'il n'avait jamais dépassé la deuxième année de médecine.


Les causes de la perversion narcissique


Les causes réelles de la perversion narcissique sont difficiles à déterminer. Par contre, un manipulateur narcissique a souvent grandi dans une famille dysfonctionnelle. Il peut avoir vécu des traumatismes, des abus et/ou des violences, qu’ils soient physiques ou psychologiques, dès son plus jeune âge. L’enfant se cache dans une sorte de bulle increvable pour se couper de toute empathie et émotion. Cette quête incessante de valorisation personnelle est liée à une faille narcissique, un ego abîmé trouvant ses racines dans l’enfance.


Ce que déteste un manipulateur


Un manipulateur déteste généralement toute situation ou comportement qui peut remettre en question son contrôle ou révéler ses intentions manipulatrices. Voici quelques éléments que les manipulateurs détestent ou tentent d'éviter :

  1. La remise en question : les manipulateurs n'aiment pas être remis en question. Ils préfèrent que leur autorité ou leur point de vue soit accepté sans contestation.

  2. La transparence : les manipulateurs préfèrent garder leurs véritables intentions cachées. Ils n'aiment pas lorsque les autres ont accès à toutes les informations, car cela peut compromettre leur capacité à manipuler.

  3. L'indépendance : les manipulateurs cherchent souvent à contrôler les autres et à les maintenir dépendants d'eux. L'indépendance et l'autonomie des personnes sont donc perçues comme des menaces par les manipulateurs.

  4. La confiance des autres en eux-mêmes : les manipulateurs essaient souvent de miner la confiance des autres en eux-mêmes, car une personne confiante est moins susceptible d'être manipulée.

  5. La confrontation : les manipulateurs évitent généralement les confrontations directes, préférant des tactiques plus sournoises pour obtenir ce qu'ils veulent. Une confrontation peut exposer leurs intentions manipulatrices.

  6. L'empathie : les manipulateurs ont souvent peu d'empathie envers les sentiments des autres. Ils peuvent même être irrités par les émotions ou les besoins des autres, car ils les voient comme des obstacles à leurs propres objectifs. Le manque d'empathie est un signe distinctif.

  7. La révélation de leurs mensonges : les manipulateurs détestent que leurs mensonges soient découverts. Ils préfèrent maintenir le contrôle sur la perception que les autres ont d'eux.

  8. La coopération : si un manipulateur peut obtenir ce qu'il veut en exploitant la rivalité ou en créant des conflits entre les autres, il préférera souvent cette approche à la coopération.


Les différences entre un homme et une femme manipulatrice


La manipulation est une tactique de comportement toxique qui peut être utilisée par des individus de tous les sexes. Il n'y a pas de différence intrinsèque entre un homme manipulateur et une femme manipulatrice en termes de tactiques de manipulation. Cependant, les individus, quel que soit leur sexe, peuvent avoir des styles de manipulation différents en raison de leur personnalité, de leur éducation, de leur culture, etc. Voici quelques points à garder à l'esprit :

  1. Les tactiques de manipulation : les tactiques de manipulation peuvent varier d'une personne à l'autre, indépendamment du sexe. Certaines personnes peuvent utiliser la culpabilisation, la victimisation, le chantage émotionnel, la flatterie excessive, faire culpabiliser, la déformation de la réalité, la minimisation des problèmes, la diversion, ou d'autres stratégies pour obtenir ce qu'elles veulent, si elles ont des caractéristiques de narcissiques féminines. Mais leurs homologues masculins peuvent faire de même...

  2. Motivations de la manipulation : les motivations à manipuler peuvent également être diverses, allant de la satisfaction de besoins émotionnels à la quête de pouvoir, de contrôle ou de gain personnel. Ces motivations ne sont pas spécifiquement liées au genre.

  3. Contexte culturel et social : les attentes culturelles et sociales peuvent influencer la manière dont les hommes et les femmes manipulent ou réagissent à la manipulation. Par exemple, certaines cultures peuvent valoriser davantage la communication indirecte ou la passivité dans les interactions, tandis que d'autres encouragent la confrontation directe.

  4. Réponses à la manipulation : les réponses à la manipulation varient également d'une personne à l'autre et ne dépendent pas nécessairement du sexe. Certaines personnes peuvent être plus sensibles à la manipulation, tandis que d'autres sont plus résistantes.





Comment reconnaître un pervers narcissique ?


Caché sous le masque d’une personne sociable, charismatique et aimée de tous, un manipulateur narcissique est difficile à reconnaître. Toutefois, il existe certaines caractéristiques constantes qui permettent de le repérer.

Un pervers narcissique a un ego démesuré. Il croit être avantagé sur le plan physique et intellectuel. Il peut exagérer ou même inventer des réussites pour se valoriser. Il n’hésitera pas à surestimer ses capacités. Il dira que son intelligence est supérieure à la moyenne et que ses talents sont exceptionnels. Il se veut polyvalent au travail et se présente comme un grand analyste des relations interpersonnelles.

Un manipulateur narcissique adopte régulièrement la posture de victime, en utilisant la manipulation mentale. Parallèlement, il dénigre son entourage et critique volontairement des personnes de son passé. Il éprouve un besoin constant d’attention et se met toujours en avant. Il est également un séducteur. Il exploite les faiblesses de sa victime pour la mettre en confiance et la manipuler. C’est un menteur né.

Enfin, un pervers narcissique cherche à isoler sa victime pour exercer son emprise sur elle. Il fait preuve d’imagination pour qu’elle se détache progressivement de ses proches. Cette personne n’éprouve aucune empathie envers quiconque, même si elle a parfaitement conscience du mal qu’elle fait.Sa fragilité est indéniable et ne doit pas être oubliée. Mais elle le conduit à dénier totalement l’existence de l’autre en tant qu’ « individu » et à le considérer à la place comme « objet » éventuellement exploitable. Il répond à l'image du « vampire », à quelques détails près. L’estime qu’il a de lui-même étant défaillante, il se nourrit de l’autre pour ne pas dépérir...

Le pervers est un « Machiavel » qui opère une manipulation sans affects, et peut rester insensible à la souffrance d’autrui.

En général, les thérapeutes soulignent que le pervers est le plus souvent un homme, et la manipulatrice une femme, mais les études ne sont pas claires sur ce sujet.

Ces déviances sont de plus en plus fréquentes, et semblent être les symptômes d’une époque contemporaine prônant l’individualisme et l’égocentrisme. Ou alors, ces traits de caractère étant désormais dénoncés, on a tendance à les distinguer plus facilement.


Comment agit un pervers narcissique ?


On retient comme pervers narcissique celui qui utilise de façon prolongée des mécanismes pervers. Le recours temporaire à ces ‘moyens’ ne suffit pas pour être qualifié de « pervers narcissique », il faut éviter de détecter cette caractéristique à tout bout de champ.

> Il séduit au premier abord…

Au tout début, c’était l’homme (ou le boss) idéal… Charmeur et charmant, il sait flatter là où ça fait du bien, est prévenant et attentif. Il choisira plutôt une ‘proie’ susceptible d’être touchée, séduite, le plus souvent fragile. Puis il cherchera la proximité, l'exclusivité.

> Il vise l’asservissement et la dépendance.

Une fois la phase de séduction accomplie, il cherchera à asservir l’autre, celui ou celle dont il se sera ainsi rapproché, cherchant souvent à l'isoler de son premier cercle pour le/la mettre sous son emprise.

Le pervers narcissique a besoin de l’autre, non pas en tant que personne, mais en tant que moyen. Moyen de se valoriser, de combler son vide intérieur omniprésent et moyen aussi de se rendre indispensable.

Pour garder l’autre à ses côtés, le pervers narcissique prend le contrôle de tout et parviendra insidieusement à rendre l’autre dépendant. C'est un piège qui se referme après après avoir impressionné l'autre qui se sent dévalorisé. La victime aura fini par s’isoler, se renfermer dans un cercle vicieux où dominent recherche d’approbations et mauvaise estime de soi.

Le pervers appuie là ou il sent des fragilités, c'est lorsqu'il sent que l'autre compte sur lui que le piège se referme. La ‘victime’ se retrouve isolée, dépendante économiquement ou affectivement, paralysée, empêchée d’avancer et de voir les choses avec objectivité. Ses soutiens ont en général été débranchés. Dans Mon Roi, de Maiwenn, Vincent Cassel qui joue "Mon Roi" (...) a beau jeu de se river au seul point de vue de son personnage féminin de suppliciée consentante, pour mieux se plier en définitive, corps et âme, aux manières du bourreau."

Alors que le pervers narcissique continue à se montrer sous son beau jour auprès de son entourage, il ‘démonte’ les maigres ressources personnelles dont disposait sa victime. Sans défense, fragilisée et isolée, la victime est alors exposée à un risque d’effondrement psychique et de dépression. Dans "Moi Roi" c'est à une passion étouffante et destructrice que s'est livrée le personnage principal, après avoir essayé des échecs.

> Le pervers narcissique utilise sa parole comme instrument d’attraction, d'emprise et de domination. Le pervers narcissique manie les concepts rapidement et domine par la force de sa pensée. Il séduit, contrôle, assoit sa réputation, élimine les forts autour de lui, écrase les faibles. Il n'a e général pas besoin de violence physique, mais de la violence verbale et du rabaissement permanent de l'autre.

De petites manipulations verbales quotidiennes en retournements de situation, le pervers narcissique détourne tout dialogue vers une culpabilisation, ou une dévalorisation de sa ’victime’. De ce conflit, le pervers narcissique ressort gonflé de son importance, et est insensible au désarroi qu’il engendre, puisqu'il en jouit en secret.

Lorsque nous croisons une personne qui publie trop de selfies sur les médias sociaux ou qui parle constamment d'elle-même lors d'un premier rendez-vous, nous pourrions être prompts à la qualifier de narcissique.

Un vrai narcissique, cependant, est une personne souffrant d'un trouble de la personnalité narcissique (TNP), qui est un état mental caractérisé par un sentiment d'importance exagéré, un manque d'empathie et un besoin excessif d'attention et d'admiration.

Comme la plupart des troubles de la personnalité, il existe beaucoup de nuances de pervers narcissiques.

Comment distinguer les différents types de narcissiques pour être aider à repérer ces personnes.


Comment devient-on pervers narcissique ?


C'est en général enfant qu'on a des prédispositions, car l'enfant aura développé des chantages , des mensonges récurrents, pour donner le change, être admiré par ses parents, fabriquant ainsi des liens toxiques.

Par ses techniques de manipulation, le pervers narcissique finit par croire lui-même à ses traits de caractère et il lui arrive même de faire croire qu'il est en fait la victime de sa proie, en projetant sur elle ses propres traits de personnalité.


Comment vieillit un psychopathe ?


Les psychopathes présentent souvent des traits de personnalité borderline ou narcissiques. Ils s'adaptent peu aux changements et ont du mal à gérer le stress et les émotions. Au fil du temps, ils deviennent souvent plus irritables, paranoïaques et agressifs.

Voici 4 types différents de pervers ou manipulateurs :


1 - Le narcissisme grandiose

"Je suis meilleur que toi, et je le sais".

C'est le narcissique classique, arrogant et en quête d'attention. Il a des droits, est préoccupé par chaque signe de son succès. Il déteste et jalouse la réussite des autres.

Il abuse souvent de ses relations ou les exploite à son propre avantage, et vous poussera à douter de vos propres sentiments et intuitions.

Leur comportement égocentrique semble flagrant, elles ont besoin d'être sous les projecteurs et sont quasi en souffrance lorsqu'elles ne le sont pas.

Evidemment, les réseaux sociaux, nombre de likes, rendent fous ces narcissiques grandioses.

2 - Le manipulateur ambitieux

"Je ferai tout ce qu'il faut pour obtenir ce que je veux".

C'est l'ambition des Rastignac, centrés sur eux-mêmes, ces ambitieux ont besoin de détruire leur entourage pour s'affirmer.

Bien qu'il existe une différence entre les narcissiques et les psychopathes, cette catégorie de narcissiques a tendance à pencher davantage vers la psychopathie que vers tout autre type de narcissique.

Ils ressentent toujours un certain degré de culpabilité et de honte lorsqu'ils enfreignent les règles, alors qu'un psychopathe n'en ressent aucune.

3 - Le narcissique douloureux

"Je suis un grand artiste mais le monde n'a jamais remarqué mon talent".

Celui-ci peut être plus difficile à repérer que les autres types de narcissiques car la personne souffre réellement et on a envie de l'aider. Comme son nom l'indique, ce type de narcissique est une personne qui a une couche cachée de traits narcissiques, sous une apparente modestie.

Profondément égocentriques, ces personnes se sentent chroniquement victimisées, comme si le monde n'avait pas reconnu leur talent ou leur intelligence.

Souvent diagnostiquée à tort comme une dépression, leur manque de confiance peut tromper. Ils sont passifs-agressifs, hypersensibles aux critiques et croient vraiment que le monde n'a jamais compris leur grandeur.

Au premier abord, ils peuvent même sembler être cet ami qui manque de confiance et qui a besoin d'être stimulé, mais l'indicateur clé de leur narcissisme est l'arrogance qui accompagne leur échec. Ils n'assument pas ce qu'ils ont fait de mal et blâment toujours le monde pour leur échec. Ils ne s'en prennent jamais à eux-mêmes et se complaisent dans leur victimisation.

4 - L'orgueilleux dit aussi le narcissique communautaire

"Regardez toutes les grandes choses que j'ai faites pour le monde !"

Ils ont besoin d'être reconnus, à priori pour leurs bienfaits mais surtout pour exister: généreux, mécène en philanthropie, ils cherchent à attirer la lumière comme les narcissiques grandioses et veulent être célébrés dans les medias et les réseaux sociaux .

Elles semblent même manquer d'empathie pour les personnes qu'elles essaient d'aider et se sentent plutôt au-dessus d'elles.

De nombreux mécènes agissent discrètement, sous X "collection particulière". D'autres veulent au contraire, être reconnu, et dominer leur monde.

Il peut être difficile de maintenir vos relations avec un narcissique, car il vous décevra souvent en donnant la priorité à ses propres besoins plutôt qu'aux vôtres. Vous pouvez avoir l'impression de vous battre pour attirer son attention alors qu'il cherche une validation en dehors de vous.


Comment se défaire d’un manipulateur narcissique ?


Un individu atteint de ce trouble de personnalité est considéré comme toxique, dont il faut impérativement se protéger. La seule manière de s’en défaire est de couper toute relation avec lui. Sa victime peut toujours suivre une thérapie chez un psychologue pour se libérer de son emprise.


Quel comportement adopter face à un pervers narcissique?


N’oublions pas que le pervers narcissique est un individu particulièrement fragile. Son gouffre intérieur est tel qu’il est susceptible de s’effondrer, voire de se suicider s’il en prend conscience.

S’il est tentant et le plus souvent justifié de lui faire remarquer ses dysfonctionnements et attitudes inadaptées, il est encore préférable de prendre de la distance. Il faut fuir les pervers narcissiques et les garder à distance.

La prise de distance physique n’étant pas toujours possible, il est important de prendre un recul psychique par rapport aux conduites et propos du pervers narcissique.

Il convient aussi de l'identifier pour adapter à la famille l'aide nécéssaire qui a un grand besoin d'aide.

Les personnes bipolaires ont des phases maniaques durant lesquelles elles attaquent leurs proies.

Elles détruisent la relation de couple et l'enfant et se permettent des abus divers.



Quand le manipulateur pervers lâche-t-il prise ?


En général, le manipulateur ne lâche qua lorsqu'il a détruit sa proie.

Mais il est souvent lâche, et fuit face à une résistance équilibrée qui n'offre pas de prises...Fuyez vite!

Si vous avez besoin d'aide, contactez un médecin ou un psychiatre.

Voici des associations pour se protéger contre les pervers narcissiques et les bipolaires:

23, rue Nicolo

75016 Paris

> AVMPN

L'association note les 30 signes du manipulateur pervers narcissique,

d'après le livre d' Isabelle Nazare-Aga permettant d’identifier un manipulateur.

Si 14 d’entre eux caractérisent une de vos connaissances, vous êtes alors face à un manipulateur(trice).

Découvrez la liste ci-dessous.


Extrait du livre d’Isabelle Nazare-Aga “les manipulateurs sont parmi nous”

1 Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle.

2Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes

3Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions 4Il répond très souvent de façon floue.

5Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.

6Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

7Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions.

8Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.

9Il fait faire ses messages par autrui.

10Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner.

11Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne.

12Il ignore les demandes même s’il dit s’en occuper.

13Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins.

14Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert.

15Il change carrément de sujet au cours d’une conversation au travail ou en famille.

16Il évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.

17Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire en sa supériorité.

18Il ment régulièrement

19Il prêche le faux pour savoir le vrai.

20Il est égocentrique.

21Il peut être jaloux.

22Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.

23Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.

24Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui.

25Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé.

26Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous.

27Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté.

28Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.

29Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas fait de notre propre gré. 30Il fait constamment l’objet des conversations, même lorsqu’il n’est pas là.



Que pense Fabrice Midal des pervers narcissiques?


Sauvez votre peau! soyez narcissique! Son dernier livre prend à rebours la notion qu'il rejette.

Comme certains professionnels de la santé mentale et de la psychologie, il conteste la notion de "pervers narcissique" en tant que catégorie diagnostique. Il affirme que le concept de pervers narcissique est vague, mal défini et trop souvent utilisé de manière abusive pour stigmatiser les comportements qui ne sont pas nécessairement pathologiques. Selon cette perspective, les comportements qui sont souvent associés au concept de pervers narcissique, tels que la manipulation, la domination et la cruauté envers les autres, sont en fait des traits de personnalité que l'on peut retrouver chez des personnes souffrant de différents troubles de la personnalité, plutôt que chez une catégorie spécifique.

Par ailleurs, Fabrice Midal explique qu'être narcissique , s'aimer est essentiel pour accomplir des choses.


Extrait:

"Je propose une toute nouvelle interprétation du mythe de Narcisse, qui n'est nullement cet homme coupable de ne penser qu'à lui, mais l'être qui apprend à se rencontrer, à se respecter, à se faire confiance. Contrairement à une illusion tenace, c'est en étant narcissique, en étant en paix avec soi, que nous pouvons développer un rapport authentique aux autres, sans les prendre de haut ni se rabaisser soi-même. Comme moi, sauvez votre peau, devenez narcissique !"

Cela ne signifie pas que les comportements abusifs et manipulateurs ne sont pas réels et ne doivent pas être traités. Cependant, cela souligne la complexité de la psyché humaine et la nécessité d'adopter une approche nuancée et individualisée dans le traitement des troubles de la personnalité et des comportements abusifs.

Qui était Narcisse?





Le mythe de Narcisse est une histoire de la mythologie grecque qui raconte l'histoire d'un beau jeune homme du même nom qui tombe amoureux de son propre reflet dans l'eau. Selon la légende, Narcisse était connu pour sa beauté exceptionnelle, mais il était également très fier et méprisait les autres. Un jour, il est tombé amoureux de son propre reflet qu'il a vu dans un étang et a été incapable de se détacher de lui-même. Il est finalement mort en se regardant dans l'eau, incapable de s'éloigner de son propre reflet. Le mythe de Narcisse est souvent utilisé pour décrire les comportements égocentriques et narcissiques, où une personne est obsédée par son propre reflet ou image, se considérant comme supérieure aux autres et manquant d'empathie ou de considération pour les autres. Ce terme est utilisé en psychologie pour décrire le trouble de la personnalité narcissique, qui est caractérisé par un besoin constant d'admiration et une faible estime de soi qui se cache derrière un comportement arrogant et dominant. Le mythe de Narcisse est également souvent interprété comme une leçon morale, avertissant contre la vanité et l'obsession de soi.

En 2023, faut-il réviser notre vision de Narcisse?

20 choses qu'un manipulateur déteste Voici 20 choses qu'un manipulateur déteste :

  1. Les personnes qui sont conscientes de ses tactiques de manipulation.

  2. Les personnes qui fixent des limites claires et maintiennent leur position.

  3. Les personnes qui ne se laissent pas influencer facilement.

  4. Les personnes qui remettent en question ses intentions et ses actions.

  5. Les personnes qui sont indépendantes et autonomes.

  6. Les personnes qui recherchent des informations et font leurs propres recherches.

  7. Les personnes qui ont une forte estime de soi et une confiance en elles.

  8. Les personnes qui ne cèdent pas à la culpabilisation ou à la pression émotionnelle.

  9. Les personnes qui sont affirmées et expriment leurs opinions et leurs besoins.

  10. Les personnes qui sont attentives à leurs propres émotions et qui les expriment de manière saine.

  11. Les personnes qui demandent des explications claires et des justifications.

  12. Les personnes qui ne tombent pas dans le piège de la victimisation.

  13. Les personnes qui sont capables de reconnaître les manipulations et d'y mettre un terme.

  14. Les personnes qui sont empathiques, mais qui ne se laissent pas exploiter.

  15. Les personnes qui sont honnêtes et transparentes dans leurs relations.

  16. Les personnes qui entourent leur vie de relations saines et positives.

  17. Les personnes qui ont un fort soutien social et familial.

  18. Les personnes qui sont émotionnellement équilibrées et stables.

  19. Les personnes qui ont une vision critique et réfléchie des situations.

  20. Les personnes qui apprennent de leurs expériences et qui évoluent.

Ces éléments ne garantissent pas nécessairement que vous serez à l'abri de la manipulation, mais ils peuvent contribuer à renforcer votre résilience et votre capacité à faire face aux manipulateurs. Courage!

Une fois que vous avez compris qu'est ce qu'un bipolaire, menteur, manipulateur ou pervers narcissique, les moyens de vous reconstruire?

Découvrir que vous avez été impliqué avec une personne ayant des traits de bipolarité, de mensonge, de manipulation ou de perversion narcissique peut être une expérience difficile et traumatisante. Se reconstruire après une telle relation peut prendre du temps et nécessiter un travail sur soi. Voici quelques étapes qui peuvent vous aider dans ce processus de reconstruction :

  1. Reconnaître et accepter la réalité : il est important de reconnaître et d'accepter que vous avez été impliqué dans une relation toxique. Cela peut être difficile, car il peut y avoir des sentiments de honte, de culpabilité ou de confusion. Néanmoins, reconnaître la réalité vous permettra de commencer à avancer.

  2. Établir des limites saines : apprenez à définir et à maintenir des limites claires dans vos relations. Identifiez vos besoins, vos valeurs et vos limites personnelles, et soyez prêt à les défendre. Cela peut inclure l'apprentissage à dire non, à mettre fin à des relations toxiques et à vous protéger émotionnellement.

  3. Demander un soutien : entourez-vous de personnes positives et bienveillantes qui peuvent vous soutenir dans votre processus de guérison. Cela peut être des amis proches, des membres de la famille, un thérapeute ou des groupes de soutien.

  4. Travail sur l'estime de soi : prenez le temps de renforcer votre estime de soi et votre confiance en vous. Identifiez vos forces, vos qualités et vos réussites. Pratiquez l'auto-compassion et traitez-vous avec bienveillance.

  5. Soins personnels : Prenez soin de votre bien-être physique, émotionnel et mental. Adoptez une alimentation saine, faites de l'exercice régulièrement, pratiquez des techniques de relaxation comme la méditation ou le yoga, et accordez-vous des moments de détente et de plaisir.

  6. Thérapie : considérez la possibilité de consulter un thérapeute spécialisé dans les traumatismes et les relations toxiques. Un professionnel peut vous aider à traiter les émotions et les séquelles de votre expérience, à identifier les schémas de pensée et de comportement néfastes, et à développer de nouvelles compétences pour établir des relations saines à l'avenir.

  7. Apprendre et grandir : utilisez cette expérience difficile comme une opportunité d'apprentissage et de croissance personnelle. Identifiez les leçons que vous avez apprises, les changements que vous souhaitez apporter dans votre vie et les valeurs que vous souhaitez cultiver.

Qui est Paul Claude Racamier?


Paul-Claude Racamier (1924-1996) était un psychiatre et psychanalyste français reconnu pour ses contributions à la psychanalyse et à la psychiatrie. Bien qu'il ne soit pas spécifiquement connu pour ses travaux sur la manipulation, ses écrits et ses études ont exploré divers aspects de la psychopathologie et des comportements humains, y compris la personnalité narcissique. Racamier était un expert dans le domaine des troubles de la personnalité, notamment la personnalité narcissique, et il a écrit sur des sujets tels que les psychotiques, les pervers narcissiques et les troubles limites de la personnalité. Bien que ses travaux ne se concentrent pas spécifiquement sur les manipulateurs, ils peuvent offrir des informations utiles sur les dynamiques de pouvoir, la manipulation et les comportements pathologiques. La manipulation est souvent associée à des traits de personnalité tels que le narcissisme, la manipulation émotionnelle et le trouble de la personnalité antisociale.




2 comentários


c'est n'importe quoi ces articles et surtout quand la voyance s'en mêle "bonjour l'angoisse" je suis bipolaire mais pas idiote ! Muriel M.

Curtir

Lupusiousse
Lupusiousse
09 de dez. de 2022

La bipolarité n'a rien a faire dans cet article. C'est affligeant de donner des intentions aux personnes bipolaires de cette manière comme si elles étaient animées d'une soif de contrôle sur les autres alors qu'absolument pas. Personne n'a besoin de se protéger des bipolaires. Le bipolaires est une personne qui souffre énormément et qui est essentiellement dangereuse pour elle-même.

Vous me dégouté par vôtre mepris et vôtre méconnaissance du sujet.

Curtir
bottom of page