UA-199771119-1
 
Rechercher

Les différentes peurs: angoisses, anxiétés, dépressions

Dernière mise à jour : 24 sept.






Quelles sont les définitions de l'anxiété et de l'angoisse?


L'anxiété se définit par une sensation de mal-être psychologique qui mêle un sentiment de peur, d'insécurité, d'angoisse, un état d'agitation et d'énervement... L'anxiété se manifeste aussi par des signes physiques plus ou moins intenses (sueurs, palpitations cardiaques).

L'angoisse est aussi associée aux même types de peur mais elle s'accompagne de réponses psychiques plus fortes.

On distingue généralement quatre types de troubles anxieux :

  • les crises d’angoisse,

  • les phobies,

  • les TOC (Troubles obsessionnels compulsifs)

  • et les TAG (troubles anxieux généralisés).

Les troubles anxieux généralisés (TAG) sont parmi les plus fréquents et touchent davantage les femmes que les hommes.


Les symptômes des crises d'angoisse


Les symptômes des crises d’angoisse sont généralement divisés en deux catégories : les symptômes physiques et les symptômes mentaux. Les symptômes physiques comprennent une accélération du rythme cardiaque, de la transpiration, de la tension musculaire, des nausées, des étourdissements, des difficultés respiratoires et une sensation de bouche sèche. Les symptômes mentaux, quant à eux, peuvent inclure des pensées obsédantes, une sensation d’être détaché de son corps, une peur irrationnelle et une sensation d’impuissance.

Difficulté de concentration, mal-être psychologique, irritabilité, soucis exacerbés, agitation, problèmes de sommeil sont des signes qui surviennent quand on est anxieux. Ces symptômes s'accompagnent souvent d'une bouche sèche, de sueurs, de mains froides (ou chaudes, ou moites), de sensation d'un noeud dans l'estomac ou d'une boule dans la gorge, etc. Bref autant de manifestations connues pour beaucoup de monde. Mais lorsque ces symptômes persistent, s'aggravent une prise en charge spécifique devient nécessaire. Le risque de laisser s'installer cet état d'anxiété de manière chronique... est de développer une véritable dépression.


Comment se manifestent les angoisses nocturnes?


Les angoisses nocturnes se manifestent par une sensation d’oppression ou d’étouffement au moment de s’endormir ou pendant la nuit. Elles peuvent être accompagnées de palpitations cardiaques, de transpiration, de tremblements, de nausées, de vertiges ou de maux de tête. Ces symptômes sont généralement accompagnés d’une sensation de peur intense ou d’angoisse car la nuit noire est associée à la mort. Les cauchemars et les terreurs nocturnes accompagnent souvent ces manifestations.


Qu'est ce qu'une attaque de panique?


Une attaque de panique est une période intense de peur ou d'anxiété qui se produit soudainement et atteint son pic en quelques minutes. Les attaques de panique peuvent être extrêmement effrayantes et peuvent même être accompagnées de symptômes physiques tels que des palpitations, une sueur, des tremblements, des étourdissements, une sensation de choking, de nausées ou de vertiges. La rumination de pensées qui reviennent en boucles, soucis d'argent, traumatismes après une rupture ou un choc, aboutissent souvent à des attaques de panique brutales.


Comment se passe une crise dangoisse?


Les crises d'angoisse sont des épisodes de peur intense et paralysante. Elles peuvent être accompagnées de symptômes physiques tels que

  • palpitations, tachycardies; le coeur se met à battre très vite

  • sueurs,

  • nausées,

  • vertiges,

  • bouffées de chaleur

  • douleurs thoraciques, gênes dans la poitrine, et sensations de suffocation.


Les crises d'angoisse peuvent être déclenchées par un stress intense ou une situation de danger. L'hypothalamus stimule le système nerveux qui va pousser les glandes surrénales à produire plus d'adrénaline, d'où les symptômes physiques décrits ci-dessus.

Elles empêchent souvent le contrôle des pensées et raisonner quelqu'un sujet à des crises d'angoisse n'est pas très efficace puisque son cerveau ne lui permet pas d'identifier la différence entre les peurs réelles et les peurs perçues.


Comment gérer une crise d'angoisse ?


La première chose à faire en cas de crise d'angoisse est de prendre conscience que vous êtes en train de vivre une crise d'angoisse et que vous allez en sortir. La seconde chose à faire est de rester calme et de respirer lentement et profondément.

Il faut envoyer à votre cerveau des signes d'apaisement pour éviter les enchainements.

L'angoisse peut être réelle ou imaginaire mais le sujet qui en souffre ne parvient pas à faire la différence


Combien de temps dure une crise d'angoisse ?


Une crise d'angoisse peut durer de quelques minutes à plusieurs heures. Elle est généralement plus longue si elle est provoquée par un événement particulier, comme une agression ou un accident.


Pourquoi des angoisses sans raison ?


Les angoisses sans raison apparaissent généralement après un événement traumatisant ou une période de stress intense. Elles peuvent aussi être liées à une phobie plus ancienne. Elles peuvent aussi être le symptôme d’un trouble anxieux ou d’un trouble de l’humeur.

Elles correspondent souvent à la peur de perdre le contrôle de soi, de devenir fou et dangereux pour soi-même et les autres. Le cerveau durant des crises d'angoisse dégage l'hormone du stress, le cortisol, ce qui va avoir tendance à favoriser des souvenirs avec de fortes charges émotionnelles.

Quand cette réaction se déclenche souvent sans raison ou sans danger réel, le cerveau ne fait plus la distinction entre les menaces réelles et les menaces perçues, entraînant donc des crises injustifiées qui varient selon chaque individu.


Que faire en cas d'angoisse permanente, comment calmer et soigner ses crises d'angoisses ?


En cas d'angoisse permanente, il est important de consulter un professionnel de la santé afin de déterminer si vous souffrez d'un trouble anxieux et, le cas échéant, de vous faire prescrire un traitement approprié.


Comment guérir de l'angoisse ?

En consultant un médecin, celui-ci cherche à savoir si l'anxiété est éventuellement due à une hyperthyroïdie, des hypoglycémies, ou liée à la prise de médicaments ou de produits psycho-affectifs, en réaction à une autre maladie grave, ou à une situation sociale ou familiale particulière. Il faut aussi savoir si l'anxiété est dépendante de troubles psychiatriques précis.

En fonction de ses recherches, le médecin généraliste, un psychologue, ou un psychiatre adaptera la prise en charge et le traitement. Si le patient souffre de problèmes anxieux sans contexte médical ni psychiatrique particulier, le traitement commencera par des explications au patient sur les troubles qu'il ressent. Des mesures de bonne hygiène de vie sont recommandées : baisse éventuelle de la consommation de café, pratique régulière d'une activité physique, diminution - le mieux est l'arrêt - des consommations de tabac et d'alcool qui aggravent l'anxiété. On peut aussi se lancer dans des activités comme le yoga. En plus, une thérapie comportementale est souvent nécessaire. Certains psychologues préfèrent l'approche psychanalytique.


La psychothérapie en cas de névrose d'angoisse


On parle d'angoisse névrotique ou de névrose d'angoisse dans les formes sévères des crises d'angoisse. Une sensation de danger imminent grave crée la crise sévère.

La thérapie cognitivo-comportementale consiste d'abord à identifier les situations qui engendrent une anxiété, les circonstances "déclenchantes", et à analyser les pensées irrationnelles. L'objectif sera de réorganiser les attitudes et les réactions peu adaptées et exagérées du patient. C'est un travail qui s'effectue de manière progressive par étape : de la prise de conscience... au changement d'attitude et de réaction. Le patient a besoin d'être guidé dans cette thérapie par un médecin expérimenté ou un psychothérapeute. Quelques séances peuvent suffire pour envoyer des signaux, au niveau du corps, du cerveau et apaiser l'individu.


Les médicaments comme traitement de l'anxiété


Ils ne sont pas obligatoires. Parmi eux, des benzodiazépines, des anxiolytiques peuvent être prescrits également dans certains cas ou encore de la venlafaxine. Des médecins donnent aussi parfois un antihistaminique ou un antidépresseur.

Sachez que le trouble panique est une pathologie handicapante reconnue comme affection de longue durée (ALD) par l'assurance maladie et donc prise en charge intégralement.


Comment arrêter l'anxiété ?


L'anxiété est une réaction normale à une situation stressante. Elle peut être utile, car elle peut vous motiver à agir. Toutefois, lorsqu'elle est intense ou persistante, elle peut devenir handicapante et interférer avec votre vie quotidienne. Heureusement, il existe des moyens de réduire l'anxiété et de retrouver votre sérénité et un véritable bien-être.


Qu'est ce que les pages de l'angoisse?


Les pages de l'angoisse sont un type de sites web qui permettent aux gens de partager leurs histoires d'angoisse et d'anxiété. Ces histoires peuvent être lues par d'autres personnes qui ont des angoisses similaires. Les pages de l'angoisse peuvent être une excellente source d'informations et de soutien pour les personnes qui souffrent d'angoisse et d'anxiété.




Nos conseils


> N'attendez pas l'aggravation de votre anxiété pour consulter. Mieux vaut en parler assez tôt à un médecin ou un psychothérapeute car s'il n'existe pas de remède miracle, il y a des moyens d'être soulagé. En parallèle d'un suivi psychologique, on apprend à travailler sur les causes de l'angoisse. Il existe des techniques de relaxation aussi efficaces que des traitements médicamenteux.





Certains préfèrent l'homéopathie, l'acupuncture ou la phytothérapie, comme le millepertuis, l'extrait de kava. Des stations thermales ont des indications pour ce type de troubles.


> La psychothérapie bien conduite est souvent préférable aux médicaments.




Posts récents

Voir tout

C'est quoi la bonne humeur ? La bonne humeur est un état d'esprit généralement joyeux et positif. Les personnes qui sont de bonne humeur sont généralement plus optimistes, plus confiantes et moins sus

Comment l'eczéma est-il lié au stress? L'eczéma ou dermatite atopique est une maladie inflammatoire de la peau qui peut être déclenchée ou aggravée par le stress. Le stress peut altérer le fonctionnem