UA-199771119-1
 
Rechercher

La confiance en soi

Dernière mise à jour : 14 oct.

définition


La confiance en soi est l’estime que l’on a de soi. C’est la conviction intérieure que l’on a de ses propres capacités. La confiance en soi permet de se percevoir comme capable de surmonter les difficultés et d’atteindre ses objectifs.

Il arrive parfois que l’on doute de soi. De ses capacités, de son travail, de la manière dont on va pouvoir régler tel ou tel problème… Mais quand ce sentiment de manque de confiance en soi prend le dessus, il devient alors un véritable handicap.

Or, la confiance en soi, ça s’apprend chez Challenge Bonheur...


C'est quoi avoir confiance en soi?


C'est le fait d'avoir la conviction qu'on possède les ressources pour parvenir à ses fins, le courage pour avancer, le sentiment qu'on peut se fier à ses acquis, ses proches pour réussir à entreprendre quelque chose. C'est avoir conscience de sa valeur.

La confiance en soi provient souvent de son éducation et du fait d'être entouré de personnes bienveillantes qui croyaient en vous et vous ont valorisé.e.

Si au contraire, vous doutez, vous avez été souvent critiqué.e, minimisé.e, votre estime de vous peut être ébranlée. Vous serez à ce moment là plus en retrait, plus timide.

Il ne faut néanmoins pas confondre timidité et réserve. De la même manière, il ne faut pas confondre appréhension et manque d’assurance. Il est tout à fait normal d’être stressé(e) avant une échéance importante. En revanche, lorsque ce sentiment devient insurmontable, c’est qu’il révèle un mal-être plus profond.


Quelles sont les caractéristiques de la confiance en soi?

  1. Des ressources suffisantes, un bagage intellectuel ou social, une aisance dans ses relations aux autres, une expérience réussie qui permet d'affronter la nouveauté

  2. Des talents affirmés: on n'a pas confiance en soi en tout. Mais sur un domaine particulier, on sait qu'on va y arriver, voire qu'on excelle.

  3. Une situation à un moment donné: on sait que face à cette difficulté, compte tenu de son expérience et de ses facultés, on va réussir.

Par exemple, vous aurez confiance en soi pour faire un challenge sportif, un repas, un travail , parce que vous avez les ressources, l'expérience, le talent, et que vous êtes disponible à ce moment donné...Dans 20 ans, ailleurs, c'est moins certain....

La confiance en soi dépend de la capacité à atteindre ses objectifs.

Ce n'est pas la même chose que l'estime de soi, qui est un jugement de sa propre valeur.

Mais, on peut , sur d'autres domaines, à d'autres périodes de sa vie, avec d'autres personnes manquer de confiance en soi....


Quels sont les signes d'un manque de confiance en soi?


1/Manquer d’assurance


Le manque d’assurance se traduit souvent par la peur de prendre la parole en public, par exemple. En fonction de l’audience cette peur diffère : c’est surtout au travail, à l’école que l’on peut éprouver des difficultés… mais aussi parfois en famille, avec des amis ou des proches.


2/ Avoir des complexes d'imposteur


Vient aussi le sentiment de ne pas être pris au sérieux, de ne pas être écouté, de ne pas être apprécié.


3/ Avoir sans cesse besoin d'être rassuré


Cette personne a besoin d’être constamment entourée et rassurée car elle manque cruellement de confiance en elle. Elle a l’impression que les autres sont toujours plus forts, plus capables et plus compétents qu’elle et a donc besoin qu’on lui répète sans cesse qu’elle est à la hauteur.Vous avez besoin d'être rassuré sur vos capacités, sur vos sentiments, sur votre valeur.


4/ Avoir une forte susceptibilité

Avoir une forte susceptibilité revient à être facilement blessé par les critiques. On a alors l’impression que les autres ne nous acceptent pas tels que nous sommes. Cette insécurité peut avoir plusieurs causes : un manque de confiance en soi, des blessures affectives non résolues, une image négative de soi… Pour sortir de ce schéma, il faut apprendre à mieux se connaître et à s’accepter tel que l’on est.


5/ Avoir tendance à être jaloux des autres


La jalousie est un sentiment normal, mais elle peut devenir destructive lorsqu’elle est excessive. Si vous avez tendance à être jaloux des autres, c'est évidemment un signe que vous manquez de confiance en vous.


6/ Avoir du mal à prendre des décisions et mal gérer les conflits


Si vous avez du mal à prendre des décisions, et que tout vous affecte, cela peut être dû à un manque de confiance en vous. En effet, si vous ne vous sentez pas capable de prendre une décision, vous aurez tendance à hésiter et à douter de vous. Pour gagner en confiance en vous, il est important de vous entourer de personnes positives qui vous soutiennent et de vous fixer des objectifs réalisables.


Les conséquences


Au fil du temps, un cercle vicieux peut s’installer. Persuadé(e) que l’on ne va pas y arriver, on n’ose pas s’exprimer de peur d’être ridicule ou incompris. Devant cette attitude effacée, l’entourage prend petit à petit l’habitude de ne pas demander notre avis. Résultat : on se sent dévalorisé(e) parce que sûrement, si l’on n’est pas sollicité, c’est que l’on n’est pas à la hauteur. Alors on a honte, on se renferme sur soi…

Le manque de confiance en soi peut, dans certains cas, conduire à une véritable crise identitaire, et il devient alors difficile d’affronter le quotidien. Lorsqu’il est très prononcé, il n’est pas rare que l’on en vienne à ne plus assumer ses responsabilités de peur d’échouer. À force de ne pas vouloir se mettre en avant, on peut ainsi refuser une avancée professionnelle de peur de ne pas être compétent.


Pourquoi ce sentiment d’insécurité ?


Comme souvent en matière de psychologie, ce trouble trouve généralement ses origines dans l’enfance. Plusieurs facteurs entrent bien sûr en ligne de compte, mais il existe un schéma commun.

Des parents très exigeants avec leur enfant par exemple, risquent de provoquer chez lui un sentiment d’anxiété. La peur de ne pas pouvoir les satisfaire peut le fragiliser s’il se sent dévalorisé. A l’inverse, s’il a eu des parents trop protecteurs, il pourra se sentir incapable de faire face aux difficultés de la vie une fois adulte.Le regard des autres, la sévérité des enseignants, l'image projetée dans les réseaux sociaux, l'apparence physique, les désirs de perfection peuvent aussi sérieusement entamer l'estime de soi.

Les Etats-Unis ont beaucoup travaillé sur la confiance en soi à l'école et mesuré que la pensée positive, les compliments, ont un effet moteur sur l'estime de soi. Le modèle français, basé sur la compétition et la peur de l'échec scolaire est souvent jugé comme dangereux sur ce thème. L'apprentissage de la confiance en soi pour le bien-être des élèves devient un enjeu majeur pour les enseignants.


Comment développer la confiance en soi?


Prendre la décision de changer est bien sûr la première étape vers une nouvelle vie. Mais selon les cas, la route sera plus ou moins longue, plus ou moins difficile. Changer son attitude, et surtout surmonter ses peurs, demande souvent un travail sur soi qu’il n’est pas possible de réaliser seul.

Lorsque le manque d’assurance n’est pas très prononcé, il est possible de « se prendre en main » tout seul. Après avoir identifié ses difficultés, on peut commencer par se fixer, chaque jour, de petits objectifs, de petites actions pour gagner de la confiance. Il faut néanmoins savoir rester réaliste, tout en trouvant la force d’aller au-delà du blocage.

On peut aussi se lancer dans certaines nouvelles activités qui nécessite de s’exposer, comme le théâtre, la danse, le sport…

En revanche, si le sentiment d’insécurité est trop important, une thérapie peut s’avérer utile. Il s’agit là d’un travail de longue haleine, mais il permet de comprendre la cause du malaise et donc, de pouvoir la surmonter. Les thérapies comportementales et cognitives donnent généralement de bons résultats.


Quelle est la clé de la confiance en soi?


> Si vous manquez vraiment d’assurance, n’attendez pas que la situation devienne insurmontable pour réagir.

> Si vous avez choisi de vous faire aider, n’hésitez pas à faire les exercices prescrits par votre thérapeute. Il se peut qu’il vous demande de vous entraîner devant un miroir par exemple si vous avez du mal à prendre la parole en public. Faites-le, même si vous vous sentez ridicule au début !

> N’hésitez pas à en parler autour de vous. Votre entourage n’avait peut-être pas conscience que vous souffriez autant, et leur montrer que vous prenez les choses en main peut aussi vous aider à reprendre du poil de la bête.Faites des mini challenges pour progresser et travailler sur vous.


Comment reprendre confiance en soi après un échec?


La première étape pour reprendre confiance en soi après un échec est de l'accepter. Cela peut sembler évident, mais beaucoup de gens ont du mal à l'admettre. Une fois que vous avez accepté l'échec, vous pouvez commencer à travailler pour vous assurer que cela ne se reproduira pas.

Il est normal de se sentir mal après un échec, que ce soit à un examen, dans sa vie professionnelle ou personnelle. Mais il est important de savoir rebondir et de ne pas laisser cet échec prendre le dessus sur votre confiance en vous. Voici quelques conseils pour vous aider à reprendre confiance en vous après un échec.

  • Réfléchissez à ce qui vous a conduit à vivre cette situation

  • Assumez vos responsabilités et cherchez si cela n'a pas tendance à se reproduire souvent

  • Prenez conseil, soyez ouverts, écoutez

  • Cherchez de nouvelles solutions, de nouvelles façons de faire pour ne pas répliquer une telle situation, félicitez vous des actions entreprises

  • Envisagez de nouveaux horizons, de nouveaux objectifs, de nouveaux entourages

  • Travaillez votre bien-être

On dit souvent qu’il faut avoir confiance en soi pour réussir. C’est vrai, mais c’est loin d’être suffisant. En effet, avoir confiance en soi, c’est bien, mais il faut aussi éviter d’être trop susceptible.



Comment redonner confiance à quelqu'un ?

  • Ne pas juger

  • Ne pas culpabiliser, développer la pensée positive

  • Ne pas vouloir décider à sa place

  • Donner du temps au temps, élargir la vision du monde

  • Mettre en valeur, aider à trouver la bonne réponse et les actions appropriées

  • Aider à voir le problème avec bienveillance et le sens de l'humour


Quelles différences entre les femmes et les hommes sur le thème de la confiance en soi?


On dit traditionnellement que les femmes ont généralement moins confiance en elles que les hommes. Elles ont tendance à surestimer les capacités des autres et à sous-estimer les leurs. Les hommes, eux, ont tendance à surestimer leurs propres capacités et à sous-estimer celles des autres. Cela se mesure dans les études. Alors que les femmes réussissent mieux leurs études que les hommes, elles sont environ 15% moins confiance en elles, à 30 ans, ce qui correspond à l'âge de la maternité et des choix de vie.


Citation pour prendre et avoir confiance en soi:


« La confiance en soi est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse offrir à un enfant. » - Nelson Mandela.

« Beaucoup de gens ont peur de prendre des risques. C’est pourtant là que réside toute la différence entre une vie ordinaire et une vie extraordinaire. » – Oprah Winfrey


Quels sont les exercices que l'on peut faire pour travailler sa confiance et son estime de soi?


Il existe plusieurs exercices que l'on peut faire pour travailler sa confiance et son estime de soi. On vous aide en général à sortir de votre zone de confort pour élargir votre vision du monde.

Parmi les exercices et les tests à réaliser, on peut citer :

  • l'exercice de la "voix de la confiance",

  • l'exercice du "tableau de bord de la confiance",

  • l'exercice du "cercle de la confiance"

  • et l'exercice du "parcours de la confiance".

Livres pour travailler sa confiance en soi:


Le pouvoir de la confiance en soi, le facteur qui change tout, par Stephen M.R Covey, First




Posts récents

Voir tout

C'est quoi la bonne humeur ? La bonne humeur est un état d'esprit généralement joyeux et positif. Les personnes qui sont de bonne humeur sont généralement plus optimistes, plus confiantes et moins sus

Comment l'eczéma est-il lié au stress? L'eczéma ou dermatite atopique est une maladie inflammatoire de la peau qui peut être déclenchée ou aggravée par le stress. Le stress peut altérer le fonctionnem