UA-199771119-1
 
Rechercher

Etes-vous hypersensible?

Qu'est-ce que l'hypersensibilité ?


Vous avez peut-être déjà fait un test en ligne ou un test dans un magazine, et les résultats sont tombés comme un couperet...oui, vous en avez clairement toutes les caractéristiques ...Ce n'est pas une maladie mais un état qui influe sur vos sensations, votre pensée et vos intuitions. Et un quart de la population se reconnait concerné.

C'est un concept relativement récent qui date des années 1990. Avant, on n'accordait que peu d'importance à ses manifestations.

Or, il suffit d'être à l'écoute de quelques signaux, d'apprendre comment mieux gérer cet état, d'en faire véritable un potentiel et de s'accepter tel quel.

Les tests de psychologie relèvent qu' :

  • On prend les choses plus à cœur que les autres

  • On manifeste plus d'empathie

  • On sur-réagit parfois sans raison apparente

  • On ressent des fluctuations émotives extrêmes



C'est un grand atout dans de nombreux cas si l'on arrive à prendre un peu de recul et bien s'auto-analyser. Si en revanche, c'est couplé à une faible intelligence émotionnelle, cela peut être un frein à l'épanouissement et engendrer une façon d'être à risques.


Voici les 10 signes qui indiquent que vous pourriez être hypersensible ( Au delà de 7 points au test, vous en avez toutes les manifestations!)


1. Vos émotions sont très souvent extrêmes


Vous n'êtes pas nécessairement une personne qui pleure tout le temps, mais vos réactions, vos rires, vos larmes, vos étonnements... sont juste exacerbés. En étant souvent à des niveaux d'expression sensorielle très élevés d'extravertis ou très bas d'introvertis, vous avez un profil atypique.


2. Vous êtes souvent surmené.és et tendu.es

Vous prenez beaucoup de responsabilités et vous retrouvez souvent épuisés, car vous avez fait passé sans vous rendre compte, vos objectifs professionnels avant votre bien-être personnel. C'est un caractère qui accroit les aspects négatifs de la sensibilité, puisque les changements, la désorganisation, un mauvais fonctionnement des tâches peut conduire à une anxiété, une irritabilité, des réactions explosives et incontrôlables, un burn out et/ou une dépression.


3. Vous êtes plus conscient de vous-même que les autres


Cette sensibilité permet d'être des individus réfléchis, attentifs, et douées socialement . Mais c'est aussi une vulnérabilité, un manque de confiance en soi qui fragilisent .


4. Vous aimez travailler seul.e


Comme vous prêtez attention aux détails, vous avez tendance à travailler davantage seul.e, même si vous aimez être en groupe ou en réunions.


5. Vous êtes perfectionniste


Si vous êtes très à l'écoute de vos émotions, vous êtes également très conscient des détails et aimez checker points par points, tous les résultats.


6. Vous réagissez plus rapidement que les autres


C'est un atout mais c'est aussi ce qui vous fait parfois démarrer au quart de tour.


7. Vous communiquez facilement avec les autres


Votre organisation, votre empathie, votre intérêt pour les autres vous donnent de l'aisance dans la relation.


8. Vous mettez plus de temps à prendre des décisions


Perfectionniste, anxieux, vous cherchez à tout analyser avant d'avancer.



9. Vous avez tendance à attaquer la personne plutôt qu'à régler le problème


L'inconvénient d'être trop sensible ? Vous perdez facilement vos moyens, vous sentez frustré.e, du coup vous allez agresser l'autre au lieu de travailler ensemble sur le problème.


9. Vous pouvez parfois sur-analyser les situations


Alors que d'autres personnes pourraient laisser tomber la situation rapidement, les personnes sensibles ont tendance à ressasser .


10. Vous avez des sens plus développés que la moyenne (odorat, toucher, ouïe, vue...)

Votre intuition est souvent forte.


Si vous avez tendance à vous considérer comme une personne trop sensible, essayez de ne pas le voir comme un point négatif. Il y a beaucoup d'avantages à être plus à l'écoute de ses sentiments. La vulnérabilité est une force, lorsqu'on sait vivre avec elle.



Quelles sont les raisons de l'hypersensibilité en psychologie?


1. C'est notre nature et/ou c'est votre patrimoine génétique

Vous vous sentez peut-être émotif aujourd'hui. Pourquoi pas? Si quelqu'un vous dit d'être moins émotif, il se base probablement sur des normes sociétales.

Il se peut que vous ressentiez les choses un peu plus que les autres, aujourd'hui ou d'habitude.

Il semblerait également que cela puisse être génétique, car on a des sur représentations chez certaines familles.


2. Vous vivez une période de stress professionnel ou personnel


Il peut avoir des conséquences néfastes sur notre corps. Si vous vous sentez épuisé.e, vous allez probablement vous sentir plus fragile.

Si être stressé est souvent normal et que tout le monde en fait l'expérience, être tendu sans relâche a un effet durable sur votre santé mentale et physique.



3. Vous subissez des chocs violents


Lorsque des événements majeurs de votre vie surviennent, vous allez inévitablement ressentir du stress, même si vous vous y êtes préparé.

Or les études ont montré qu'un déménagement professionnel par exemple soumettait les individus à des réactions violentes, plus que la maladie par exemple.

Certains des changements les plus déstabilisants :

le divorce ou le mariage

le déménagement professionnel ou personnel

l'obtention d'un nouvel emploi ou un licenciement

l'arrivée d'un bébé, le départ d'un enfant du foyer

Il n'est pas nécessaire qu'il s'agisse d'un changement énorme qui bouleverse votre vie pour que vous vous sentiez émotif. Mais il peut aussi s'agir d'un véritable traumatisme est une réaction à un événement terrible comme le 11 septembre à New York , le 13 janvier au Bataclan qui cause un préjudice physique, moral ou psychologique.


Il provoque des émotions fortes et négatives, comme la peur, la honte, la culpabilité, la colère et la tristesse, pendant et après l'expérience.


4. Vous affrontez la mort de proches


Faire le deuil d'une personne est l'une des choses les plus difficiles que nous traversons tous et à laquelle nous ne sommes jamais préparés.


Le deuil n'est pas forcément lié à la perte d'un être cher. Vous pouvez faire le deuil d'une relation, d'un enfant que vous n'avez jamais eu, ou même d'un job.


On ressent alors des flashbacks ou des souvenirs intrusifs qui font surgir des émotions imprévisibles, une incapacité à exprimer vos sentiments, une sorte d'anesthésie avec apathie ou indifférence, une nouvelle irritabilité avec des accès de colère ou de rage pour certains enfants.



5. Vous manquez tout simplement de sommeil



La privation de sommeil a plusieurs effets sur votre corps, et génère des difficultés à penser et à se concentrer, un risque accru d'anxiété ou de dépression, des sautes d'humeurs, un système immunitaire affaibli, un mauvais équilibre, des crises de larmes .




5 . Vous avez une mauvaise hygiène de vie .


  • Un mauvais régime alimentaire?

Tout ce que vous mangez affecte votre corps, et une alimentation saine peut améliorer votre bien-être général, y compris votre capacité de concentration.


Quelques recommandations:


Mangez des fruits et légumes et buvez de l'eau plate

Veillez à avoir une alimentation riche en nutriments.

Évitez la junk food, les aliments transformés, gras, trop sucrés

Évitez de sauter des repas.

Ne manquez pas de vitamines et de minéraux essentiels.


  • Un manque d'exercice physique?

Ne négligez jamais le sport qui est nécessaire à notre équilibre. L'exercice physique agit sur le plan émotionnel, il donne énormément de forces.



6. Vous avez des raisons médicales d'être exposé.e


  • Raisons hormonales?

Les hormones ont des effets à la fois physiques et psychologiques sur le corps. Tout déséquilibre hormonal ou toute sensibilité accrue aux changements hormonaux peut entraîner un changement dans vos émotions.


Un déséquilibre de vos hormones thyroïdiennes peut augmenter votre risque de développer de l'anxiété et de la dépression.

La ménopause survient lorsque vous cessez d'avoir vos règles, c'est un choc et un renoncement. Les bouffées de chaleur et sautes d'humeur sont un symptôme courant de la ménopause, car les hormones fluctuent, et le risque de développer de fortes angoisses est plus élevé.

De la même façon, les menstruations peuvent provoquer un certain nombre de symptômes émotionnels et physiques (en particulier, les femmes avec endométriose qui souffrent beaucoup). Environ trois-quarts des femmes ayant leurs règles font état de changements d'humeur prémenstruels et de migraines.


  • Raisons médicales liées à des traitements ?

Certaines études indiquent que l'utilisation de médicaments fortement dosés peut aussi vous affecter.Le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est une affection qui se caractérise généralement par des comportements hyperactifs et impulsifs.



7. Vous souffrez d'anxiété chronique et/ou de dépression


Lorsque vous êtes anxieux, vos sentiments peuvent être exacerbés, surtout si vous êtes dans un état de stress post-traumatique.

Lorsque l'anxiété commence à interférer avec votre vie quotidienne, cela peut être le signe d'un trouble anxieux.Les personnes souffrant de dépression éprouvent généralement des niveaux plus élevés d'émotions négatives, des niveaux plus faibles de satisfactions, et peuvent avoir des difficultés à réguler leur humeur.

Vous pouvez également ressentir de la colère ou de l'irritabilité.



8. Vous connaissez des troubles de la personnalité


La dysrégulation émotionnelle, c'est-à-dire l'incapacité à réguler ses émotions, est un trait commun à de nombreux troubles de la personnalité, comme difficulté à contrôler la colère, ou se mettre en colère sans comprendre pourquoi, le trouble de la personnalité narcissique , la paranoïa, l'hypersensibilité aux critiques, les TOC ou troubles de la personnalité obsessionnelle et compulsive.


Si vous avez l'impression que vos émotions sont incontrôlables, ou si vous pensez qu'elles sont causées par un problème sous-jacent, consultez un psychologue, un psychanalyste ou votre médecin traitant


Si vous vous sentez trop émotif et commencez à envisager le suicide ou à avoir des pensées suicidaires, vous pouvez obtenir de l'aide.


Comment mieux vivre en étant hypersensible?


  • Apprenez à reconnaître votre grande sensibilité et acceptez votre différence.

  • Avertissez votre entourage. Il ne s'agit pas d'être complaisant avec cet état, mais de savoir le garder à distance

  • Vivez à 100% sans accorder trop d'importance aux détails

  • Créez de la distance en mettant des mots sur ce qui vous arrive

  • Dédramatisez : laissez passer la colère, respirez, allez marcher

  • Engrangez toutes les informations, mais restez un peu dans votre environnement, ne cherchez pas à tout contrôler.

  • Apprenez que tout ne fabrique pas un drame émotionnel!

  • Les hypersensibles sont des artistes avec de grandes capacités sensorielles.




A lire:

Suis-je hypersensible? Fabrice Midal Enquête sur un pouvoir méconnu 14,99€

Fort comme un hypersensible Charlotte Wils Maurice Barthélémy Ed. Michel Lafon 13,99€

The Highly Sensitive Person , 9 $, Amazon

Hypersensibles : trop sensibles pour être heureux ? de Saverio Tomasella, Éd. Eyrolles, 208 pages, 18 euros.

Domptez votre hypersensibilité, c'est malin, de Nathalie Clobert, Éd. Leduc.s, 176 pages, 6 euros.

Ces gens qui ont peur d'avoir peur: mieux comprendre l'hypersensibilité Elaine Aron 8,90€

Larmes, colère, empathie… 5 podcasts pour comprendre l'hypersensibilité

A fleur de peau Saverio Tomasella, psychanalyste Éd. Eyrolles 5,90€